800x600_120724-le_chateau.jpg
800x600_123066-brunet_otc_dlva.jpg
800x600_120736-corbieres.jpg
800x600_123069-entrevennesbureauinformat
800x600_123077-vue_generale_esparron_de_
800x600_120229-greoux_les_bains_3894582_
800x600_123079-champs_de_tulipesbureauin
800x600_120742-champ_de_colza_et_montagn
800x600_120731-st_antoine_montagnac_2.jp
Manosque toits015.JPG
800x600_120743-montfuron56.jpg
800x600_123408-vue_d_oraison_de_la_ferme
Pierrevert S.jpg
800x600_120747-coquelicots_a_flanc_du_pl
800x600_120849-puimoisson_vue_generale_1
800x600_118874-photo_quinson_def.jpg
800x600_120431-colonnes.jpg
800x600_120749-354a0f1d96203603854c1e337
800x600_120718-thp1952.jpg
800x600_120758-eglise_paroissiale_st_mar
800x600_120212-village1.jpg
800x600_120204-vinon_sur_verdon.jpg
800x600_120764-volx_copie.jpg
thum_01_diapo_Sainte_tulle S.jpg

Communiquer dans nos guides ?

Un bandeau sur la page de votre village ?

Cliquez sur l'image pour nous contacter...

Montage3DGuideManosque2020 double.jpg

Focus sur...

Les villages de la DLVA

25 communes à visiter sur notre territoire. Il y en a pour tous les goûts...

ALLEMAGNE-EN-PROVENCE

Numéro utile

• Mairie : 26, Place de Verdun - T. 04 92 77 43 10

A savoir

Au milieu du Pays du Verdon, cette commune qui occupe la rive gauche du Colostre, possède un château du XVe classé Monument Historique qui dispose d'une tour de guet de l'époque médiévale. Une chapelle romane placée sous le vocable de St Marc présente quelques pierres sculptées datant du XIe. Aux abords de cette chapelle se trouvait le village médiéval dont plus rien ne subsiste.

Délaissant au XIIe le site perché pour la plaine alluviale, les habitants bâtirent une nouvelle église dédiée au même patron. Son clocher pignon est roman et fut érigé au XIVe. Des ateliers de faïenciers s'y installèrent à partir de 1722 et ont perduré jusqu'au XIXe en s'inspirant des décors et des couleurs utilisés à Moustiers-Ste-Marie.

BRUNET

Numéro utile

• Mairie : Le Village - T. 04 92 74 88 13

A savoir

Situé sur la rive gauche de l'Asse, à 425 m d'altitude, ce village perché est construit sur le coteau septentrional du plateau de Valensole. La commune comporte plusieurs hameaux : Trabaye et le Grand Logisson.

D’après les vestiges romains mis au jour dans les années 1950, Brunet serait traversé par une voie antique présumée et aurait fait son apparition dès le Ier millénaire. A proximité du village, on trouve les ruines d'un monastère que l'on croit avoir appartenu aux Templiers. Concernant la production agricole, le village a longtemps été reconnu pour ses pêchers, la culture de la vigne et de l'olivier.

CORBIERES

Numéro utile

• Mairie : Place Haute - T. 04 92 78 22 12

A savoir

Bâtie en amphithéâtre au pied d'un coteau, cette commune est limitée, à l’est par la Durance, au nord par le torrent de la Chaffère, et au sud par l’Aillade.

Le nom de Corbières viendrait de Roca Corbiera, soit la roche aux corbeaux.

Entourée de collines où poussent oliviers et vignes qui  donnent d’ailleurs naissance à des vins de grande qualité bénéficiant de l'appellation l’AOC Pierrevert. Quelques anciennes maisons bourgeoises, dont une qui abrite aujourd’hui l’Hôtel de Ville. Dans la Grand-Rue, vous pourrez également découvrir une demeure datée du 15e reconnaissable par son linteau orné d’une accolade double et sculptée.

ENTREVENNES

Numéro utile

• Mairie : Place de la Mairie - Le Village - T. 04 92 78 65 53

A savoir

Ce village perché, bâti en couronne, surplombe une partie du plateau de Valensole dont il est séparé par la vallée de l'Asse. Entrevennes se trouve au coeur du plateau de Puimichel. 

Le patrimoine architectural est remarquable : château du XVIIe, Maison Jauffred du XVIe qui possède des plafonds à la française, un couloir voûté orné de gypseries... On y trouve également des graffitis anciens (1564 pour le plus ancien) à la Rue de la Mairie. Une maison de 1636 dispose d'une porte en arcade plein cintre. La chapelle Notre-Dame-de-la-Santé, à l’est du village, est composée de deux parties d’époques différentes. La chapelle Saint-Michel se trouve au cimetière, et construite en style roman, et le hameau des Ajoncs a une chapelle Notre-Dame qui daterait du début du XIXe.

ESPARRON-DE-VERDON

Numéro utile

• Mairie : Place de la mairie - T. 04 92 77 12 23

A savoir

Ce village est bâti sur le penchant de deux coteaux séparés par un torrent et près de la rive droite du Verdon. Le château seigneurial classé Monument Historique, possède un donjon carré du XIIIe crenelé et équipé d'archères d'angle. (privé)

Six corps de logis encadrent le donjon, dont un datant du XVe (style Louis XII), sa façade a été refaite sous Louis XIV. Un autre logis porte la date de 1780. L’église est de style roman, avec des reprises du XVIIe siècle. Le campanile est disposé directement sur un rocher.

En 1967, le lac d 'Esparron voit le jour avec la construction du barrage EDF. Ce lac est dévolu à la baignade et aux activités nautiques comme la pratique du canoë ou du bateau électrique mais aussi, escalade, VTT, randonnée pédestre...

GREOUX-LES-BAINS

Numéro utile

• Mairie : Place de l’Hôtel de Ville - T. 04 92 78 00 25

A savoir

3e station thermale de France, cette commune renommée pour les vertus thérapeutiques et bienfaisantes de ses eaux, est surmontée d’un château du XIIe dit "des templiers".

Dès le Ier siècle, les Romains s’installent à proximité de la source d’eau chaude et édifient des thermes, à l’endroit du bâtiment actuel, troglodytique en pierre de Rognes. 

Décrite comme "l'oasis romantique du Verdon" par Jean Giono, cette station thermale et climatique est réputée pour ses eaux aux vertus bienfaisantes et thérapeutiques. Les Thermes troglodytes, situés en bordure d'un grand parc ombragé, proposent, en plus des soins médicalisés, des formules de remise en forme et de bien-être.

LA BRILLANE

Numéro utile

• Mairie : Place Sainte Agathe - T. 04 92 78 63 18

A savoir

Située à 349 m d’altitude, dans la vallée de la Durance, face à Oraison. Plusieurs ponts :

- le pont suspendu sur la Durance : il fait 285 m de long sur 6 de large et on y accède par deux chaussées en remblai de 250 m. Les fondations sont établies à 10 m de profondeur sur un banc de poudingue. - le pont triple sur le Lauzon, dit pont du Pâtre, pont muletier aujourd'hui en ruines.

- le pont du Lauzon (RN 10084).

Le château fort est en ruines. L'église Sainte-Agathe, est construite au XVIIe avec trois travées dotées d’arcs de décharge. Le barrage de La Brillanne, qui sert de prise d’eau pour le canal d’irrigation dit canal de La Brillanne, est en pierre de taille et béton.

LE CASTELLET

Numéro utile

• Mairie : Rue du canal - T. 04 92 78 74 03

A savoir

Situé au fond d'une vallée, sur le torrent de Rancure, elle a reçu son nom d'un vaste et beau château implanté dans le quartier de ville-vieille dont il ne reste plus de trace aujourd'hui.

Autrefois, le village perché s'appelait Castellum. Fin du XIVe ou début du XVe en fonction, les habitants s'installèrent en fond de vallée à la jonction du torrent de Rancure et de celui de Puimichel, ce qui permit le développement de l'agriculture, du pastoralisme, et de l'industrie du bois.

La commune dispose du château de Taillas (XVIIe) à l'emplacement d'une ancienne communauté médiévale : bâtiment rectangulaire avec 2 tours rondes coiffées de poivrières. Un pigeonnier, les ruines du château fort de Ville-Vieille, la fontaine des Bernards 1695, fontaines fin XIXe et lavoirs place de l’Église, aux Bachelas, fontaine début XXe près de l'école, lavoir du Portaygue, ancienne aire de battage restaurée.

Le Castellet a donné le jour à Laurens (Louis), pharmacien et chimiste distingué.

MANOSQUE

Numéro utile

• Mairie : Place de l'Hôtel de Ville - T. 04 92 70 34 00

A savoir

Située sur la rive droite de la Durance, la ville natale de Jean Giono est une terre propice à l’art et à la culture. Pleine de charme, cette cité millénaire dispose d'un riche passé où chaque époque a laissé son empreinte et son style.

Entre Mont d'Or et Toutes Aures, Manosque est implantée sur un contrefort des collines du Luberon, depuis lequel elle domine la plaine alluviale de la Durance. Ville culturelle, elle s'anime tout au long de l’année et propose de belles découvertes : visites, expositions, spectacles, correspondances, festivals…
Vous pourrez découvrir la maison de l'écrivain Jean Giono, "Le Paraïs".
Le centre culturel et littéraire Jean Giono vous permettra de partir à la rencontre de ses nombreuses œuvres et de mieux connaitre la vie de l'écrivain.
Le centre historique, avec son architecture militaire, vous révélera ses anciens remparts et ses nombreuses portes : la Porte Saunerie du XIVème, la Porte Soubeyan du XIIIème, la Porte Guillempierre. Le patrimoine religieux y est riche avec l'église Saint Sauveur et Notre Dame de Romigier ainsi que les couvents des Observantins et de la Présentation sans oublier la Chapelle St Pancrace qui domine la ville sur la colline de Toutes Aures.
Le centre ancien dispose de très beaux hôtels particuliers comme l'hôtel d’Herbès qui est un bâtiment de style XVIIème, l'Hôtel de Ville de style Renaissance et le Château de Gassaud..
Une oeuvre originale vous surprendra à la Fondation Carzou.
Dans les collines de Manosque, la maison de la biodiversité "La Thomassine" vous permettra de visiter son verger conservatoire et les jardins du domaine.
Comment parler de Manosque sans évoquer L'Occitane en Provence? Vous pourrez visiter l'usine pour découvrir la fabrication de ces cosmétiques connus mondialement, ainsi que le Musée et le jardin Méditerranéen, sans oublier la boutique attenante.
Pour mieux admirer Manosque, montez sur la colline du Mont d'Or (3km aller-retour), pour y admirer la beauté de la nature environnante et un point de vue panoramique sur le Luberon, la Sainte Baume, le Haut-Var et même les sommets pré-alpins.

 

MONTAGNAC-MONTPEZAT

Numéro utile

• Mairie : Le Village - T. 04 92 77 53 65

A savoir

Séparés par 4km, les villages de Montagnac et de Montpezat se distinguent par des milieux naturels distincts : les basses gorges du Verdon pour Montpezat et le plateau de Valensole pour Montagnac.

Les lieux ont été habités dès la préhistoire.

Montagnac doit son nom à un établissement agricole gallo-romain, une villa possédée par un homme s'appelant Montanius.

Les habitants du plateau nomment ce village Montagnac-les-truffes, ce qui rappelle bien sûr l'or noir du plateau. La fête de la St Antoine, saint patron des trufficulteurs, est célébrée chaque année dans l'église dévolue à ce saint. La commune de Montpezat, est établie plus au sud sur un petit promontoire au sommet duquel se trouvent les vestiges d'un chateau.

MONTFURON

Numéro utile

• Mairie : Le village - T. 04 92 76 41 65

A savoir

Avec son moulin à vent construit sous Louis XIV, fièrement dressé sur sa butte, ce village perché offre un panorama unique. Le village de Montfuron attire les amoureux de Géologie car les lieux abritent toutes sortes de fossiles, notamment des fossiles marins. Juché à 650 mètres d'altitude, vous trouverez une superbe table d'orientation. Les Romains eux-mêmes avaient utilisé cette situation de domination géographique en bâtissant une voie prétorienne pour rejoindre la Via Domitia. La commune dispose d'une pierre à vents remarquable, la Chapelle Saint-Elzéar de Sabran, l'église médiévale Notre-Dame, et le clocher-tour qui date du XVIIe.

L'étymologie de Montfuron vient du latin Monsfurnorum, soit montagne des fours, en référence au gypse confectionné autrefois dans ces fours.

Voir Gros Plan sur... Montfuron

ORAISON

Numéro utile

• Mairie : 22, rue Paul Jean - T. 04 92 70 77 77

A savoir

Blottie entre la montagne de Lure et le Plateau de Valensole, cette commune dynamique possède un riche patrimoine architectural, culturel et gastronomique! Capitale de l'amande, découvrez tout le savoir-faire de ses artisans : pieds et paquets, tartes Provençales, calissons, chocolats, nougats, pâtes d’amandes et pâtes de fruits, amandes enrobées de chocolat, pralines, charcuteries, tapenades, huile d’olive... des délices sucrés ou salés que vous ne manquerez pas d’apprécier !

Vous pourrez ainsi croiser neuf fontaines et trois lavoirs, des oratoires ou les ruines du château construit sur la colline du Tholonet. L’église Notre-Dame du Thor date probablement de 1662, la chapelle St Pancrace du 12e et le château privé est, quant à lui, de style Renaissance. Ne manquez pas un arrêt, pour vous désaltérer, au Café du Commerce de style Belle Epoque, construit en 1897 avant de traverser le sublime pont à sept arches traversant la Durance depuis 1888.

PIERREVERT

Numéro utile

• Mairie : Avenue Auguste Bastide - T. 04 92 72 86 87

A savoir

Capitale viticole du département, ce village perché est l'un des plus pittoresque et authentique du territoire, entouré de vignes et de forêts. Vin, Art et "Sentier des vignerons" s’allient pour tisser une identité à ce village provençal plein de charme.

Jean Giono le décrivait Pierrevert de la sorte : "Ce village d’or semblable à une barque portée par une vague de rochers ».
Inscrite comme Monument Historique par arrêté du 27 octobre 1937, la porte Saint-Joseph fait partie du patrimoine de Pierrevert. Elle est la seule qui demeure des quatre portes qui, à l’origine, prenaient part au rempart de la commune.
Léglise Saint Pierre est située au cœur du village et date du milieu du XIIe siècle
La chapelle Saint-Patrice, datée du XIVe siècle, est située sur la route en direction de Sainte-Tulle. Elle se dédie à un Saint irlandais qui aurait protégé le village de la peste en 1631. De style roman tardif, elle a été restaurée à de nombreuses reprises et fait l’objet d’un pèlerinage annuel.
Les restes du château Sainte-Marguerite ou châteaux des Tributiis consistent en quelques fenêtres Renaissance intégrées dans la ferme actuelle, côté cour. Ces fenêtres sont en gypserie et datent du milieu du XVIe siècle. Le décor intérieur est inscrit comme monument historique par arrêté du 20 septembre 2005. La chapelle Sainte-Marguerite est située près de la route qui relie Pierrevert à La Bastide-des-Jourdans dans les vignes et au bord d’un bois, au droit de la cave de Régusse. Dotée de contreforts m
Tous les ans, pendant l’été, le village accueille le festival des Nuits Photographiques dont la renommée est devenue nationale. En effet, le golf de 18 trous perché dans un cadre de verdure offre une vue rayonnante sur la vallée de la Durance et le Pays Manosquin, et de nombreux sentiers s’élancent dans les collines alentours. Parmi eux, notez le « Sentier des Vignerons »de 4.5 km inspiré de la plus jeune et l' appellation « AOP Coteaux de Pierrevert ». Accessible à tous, cette boucle de près de 2 heures vous permettra de découvrir le travail de la vigne et des vignerons, des cépages et crus traditionnels du coteau de Pierrevert mais aussi d’observer le patrimoine bâti longeant le sentier. Vous pourrez faire une pause à la Chapelle Saint-Patrice, installée au milieu des oliviers et prévoir une halte dégustation à la cave!

Voir Gros Plan sur... Pierrevert

PUIMICHEL

Numéro utile

• Mairie : 1, place Delphine de Signes - T. 04 92 78 61 40

A savoir

Couronné en son sommet par la Chapelle Saint Elzéar, ce village perché construit en escaliers offre une vue panoramique sur la vallée qui l'entoure. Un observatoire permet d'admirer la voute céleste grâce à son téléscope, l'un des plus grands du monde !

La fontaine et de l’Église Notre-Dame-du-Serre, dont les fonts baptismaux sont classés monuments historiques, vous découvrirez une maison seigneuriale datant du 19e et un moulin qui domine la vallée. Trois distilleries de plantes à parfum produisent des huiles essentielles de lavande et de sauge. Plusieurs apiculteurs ont également élu domicile à Puimichel. Ne manquez pas de rencontrer le fameux chevrier, réputé dans toute la région, pour déguster ses exceptionnels fromages de chèvre.

PUIMOISSON

Numéro utile

• Mairie : Place Saint Eloi - Le Village - T. 04 92 74 54 01

A savoir

Le village de Puimoisson vit juché sur un talus du plateau de Valensole, alignant ses rangs de maisons selon les courbes du relief. Il faut l'observer depuis la route de Moustiers-Sainte-Marie pour en saisir tout le charme.

Une promenade dans les rues du vieux quartier, riche de maisons anciennes vous enchantera. la vaste place qui occupe le centre du village résulte en partie de l'arasement, à la période révolutionnaire, du château qui voisinait avec l'église paroissiale. L'écrivain Maria Borrely passa une partie de sa vie à Puimoisson. C'est là qu'elle rédigea, en 1931, son ouvrage principal, "Le dernier feu", qui relate la mort du Vieux Bas d'Asse, un village voisin.

QUINSON

Numéro utile

• Mairie : Place de la Mairie - T. 04 92 74 40 25

A savoir

Implanté en amphithéâtre entre les falaises de calcaire et le Verdon, le village actuel a été bâti au XVème siècle autour d'un solide rempart défensif comportant 7 tours crénelées et deux portes fortifiées.

Autrefois situé sur la barre rocheuse surplombant la vallée et le Verdon, cet éperon barré se nommait "Castrum de Sancto Michele de Quinsono". Au XVe, les habitants s'installèrent dans la plaine pour y édifier leurs habitations derrière une épaisse muraille défensive. Au XIXe, de nouvelles bâtisses furent construites en suivant les courbes de la structure. C'est également à cette époque, que lavoirs et fontaines de quartier trouvèrent leur place dans le village suite à la mise en eau d'un canal de 82km qui acheminait les eaux du Verdon de Quinson jusqu'à Aix-en-Provence en 1877.

En 1946, Bernard Bottet signale la présence de la grotte préhistorique de la Baume Bonne à la communauté scientifique. Avec son fils Bertrand, ils fouilleront le gisement pendant une dizaine d’années. Quinson dispose de l'un des plus grand Musée de Préhistoire en Europe, imaginé par Norman Foster et qui propose à ses visiteurs une expérience de découverte immersive, interactive et ludique...

RIEZ-LA-ROMAINE

Numéro utile

• Mairie : Place de la Mairie - T. 04 92 77 99 00

A savoir

Au coeur du Plateau de Valensole, Riez est bâti au flanc de la colline Saint-Maxime qui surplombe le confluent de trois vallées, empruntées dès le Haut-Empire romain.

A ce carrefour des routes venant d’Aix et de Fréjus, l’Empereur Auguste fonde la colonie de droit latin : Colonia Julia Augusta Reiorum Appolinaris. Quatre colonnes en granit monolithe surmontées d’une architrave sculptée, constituent les restes d’un temple érigé au 1er siècle après J-C.

Sur les ruines de thermes romains, un Baptistère et une cathédrale sont élevés au cours du Ve. Les produits du terroir : truffes, miel, huile d’olive, gibiers, essences de lavandin sont mis à l’honneur et font l’objet de nombreuses animations festives.

ROUMOULES

Numéro utile

• Mairie : 34 Rue Grande - T. 04 92 77 85 02

A savoir

Son nom vient de "Romolea" : petite Rome, car comme la célèbre ville italienne, Roumoules est entouré de 7 collines. Le village est situé à 600 m d’altitude dans la vallée que le Colostre, cet affluent du Verdon, a creusé sur le plateau de Valensole.

Roumoules est un village typique, installé sur une plaine en pente où sont regroupées les maisons du village. Une voie romaine reliant à Riez à Castellane traversait le terroir de la commune. 
A quelques kilomètres, vous découvrirez le château de Campagne qui est le principal monument de la commune. Situé Dans la vallée du Colostre entre Riez et Roumoules, cette bâtisse qui date du XVIIème est, l’un des plus anciens domaines seigneuriaux de Provence. De plan rectangulaire, il est encadré par deux pavillons carrés, qui sont eux-mêmes encadrés de tours rondes. Sa toiture en faïences multicolores est classée monument historique. C’est le plus grand toit de tuiles émaillées de Provence, avec 42 000 tuiles de 25 cm sur 13, formant des motifs géométriques (losanges et chevrons). Son vestibule est dallé de carreaux émaillés vert ou jaune.
L'église paroissiale St Pierre aux Liens est un ancien prieuré dépendant de l'abbaye de Lérins. 
Roumoules dispose d'une fontaine remarquable : la fontaine -buffet érigée en 1895 et ornée du buste de Marianne.

SAINT-LAURENT-DU-VERDON

Numéro utile

• Mairie : Place de l'Hôtel de Ville - T. 04 92 74 57 47

A savoir

A 468 m d’altitude, ce village typiquement provençal est situé sur une colline qui descend en pente douce jusqu'au lac. Les lieux furent habités dès la préhistoire. En témoignent deux dolmens élevés au néolithique. L'église du XIXe est placée sous le vocable de Saint Laurent. La commune dispose d'un château érigé fin XVIIe (privé) qui dispose de 4 tours d'angle, d'une belle porte encadrée de pilastres.

Une fontaine lavoir à deux canons surbaissés permet depuis son abreuvoir d'alimenter les bassins. Saint-Laurent-du-Verdon a disposé de deux châteaux dont le plus ancien du XVe n’existe plus qu’à l’état de vestiges encastrés dans certaines maisons du village. Le second fut érigé à la fin du XVIIe sur l’ordre de Claude de Castellane.

SAINT-MARTIN-DE-BROMES

Numéro utile

• Mairie : Place de la libération - T. 04 92 78 02 02

A savoir

Bâti en amphithéâtre autour de son l'église, ce village est un joyau architectural qui mêle les éléments de toutes les périodes de son histoire. La tour de l'Horloge et l'église du XIIe font partie des plus beaux ouvrages d'architecture du département.

Il tient son nom du célèbre évangélisateur de France : Martin. Quant au qualificatif de « brômes », il pourrait être en relation avec la position du village : au pied d'un promontoire rocheux à la confluence du Colostre et du Pontet. Son patrimoine est visuellement prégnant avec la tour de l'horloge du XIVe et l’église du XIIe, les fontaines dont une construite en 1845 qui alimente un lavoir situé en contre bas, croix de mission, places, ponts, Tour carrée de 24 m de hauteur est le donjon d'un château médieval. Corbeaux et machicoulis sont encore visibles en son sommet.

SAINTE-TULLE

Numéro utile

• Mairie : Avenue de la République - T. 04 92 78 20 06

A savoir

Entre les plaines cultivées autour de la Durance, les collines de pins et de chênes, cette ancienne cité gallo-romaine dispose d'un patrimoine rare : fontaine à tête de lion de 1609, portes médiévales, chapelles, une école de 1930 et un kiosque à musique!

La crypte-chapelle de Sainte-Tulle se situe non loin du village, aux abords du ruisseau Chaffère. Cet édifice semi-rupestre, constitué de trois salles voutées en plein cintre, est l’un des rares exemples de crypte rurale de Provence. Au-dessus de la porte de l’église, une grande arcade supporte trois cloches de différentes tailles, dont l’une est datée de 1603.

Voir Gros Plan sur... Sainte-Tulle

VALENSOLE

Numéro utile

• Mairie : Place Frédéric Mistral - T. 04 92 74 80 13

A savoir

Implantée le long d'une voie antique, Valensole est l'une des plus vastes communes de France ! Son plateau de 800 km² en fait le "grenier de la région" grâce à la culture de la lavande, des céréales, de l'amandier, de l'olivier et de la truffe.

Le plateau de Valensole est connu mondialement pour ses étendues de bleu que composent les champs de lavandin à perte de vue. Son sol si particulier qui est composé d'un mélange de poudingue, argiles et marnes forme le « complexe de Valensole » cher aux géologues. Prairies, garrigue, maquis, bois et amandiers composent ce plateau.

Perchée sur un petit relief, sur le flanc de la combe où coule le ravin Notre Dame, le long d'une voie antique probablement pré-romaine qui relait Apt à Riez. Depuis le moyen age, c'est le chemin le plus simple pour rallier les Alpes depuis la basse Provence. Cette "grande route" a été utilisée pour les transhumances. L'église paroissiale Saint-Blaise surplombe les habitations. Le porche médiéval de la Cour du Doyenné vous permettra de découvrir un puit tout proche.

VILLENEUVE

Numéro utile

• Mairie : Place Aimé Aillaud BP 19 - T. 04 92 78 42 31

A savoir

Village perché au dessus les champs d'oliviers de la Durance, cette commune offre une superbe vue sur les Alpes et le Plateau de Valensole. Son patrimoine y est remarquable avec l'église Saint-Sébastien et Saint Saturnin inscrite aux Monuments Historiques

L’église Saint-Sébastien / Saint-Saturnin accueille les visiteurs dès leur arrivée. Inscrite comme Monument Historique, elle date du 15ème siècle. Au point le plus élevé de la commune, vous trouverez une charmante place cernée de maisons restaurées ainsi que la Tour de l’Horloge. Cet édifice, tel un beffroi portant un campanile, est emblématique de cette région du Luberon.
« La Roche Amère » visible de toutes parts est un énorme rocher calcaire qui s’est détaché de la montagne avec le passage de la rivière Le Largue. Depuis son sommet, vous apercevrez les ruines du village médiéval de la Roque, le donjon et la chapelle Notre Dame de la Roque.
Construite au XVIème siècle, la tour de l’horloge, d’une hauteur de 13,5 mètres et d’une base de 4 mètres, possède un puits central de 12 mètres de profondeur. Un petit escalier intérieur en colimaçon permet l’accès au mécanisme et à la cloche. Le dernier mécanisme mécanique a été installé en 1892.

Voir Gros Plan sur... Villeneuve

VINON-SUR-VERDON

Numéro utile

• Mairie : 66, Avenue de la Libération - T. 04 92 78 80 31

A savoir

Le centre ancien de ce village est perché sur l'éperon rocheux de la Vière. Une enceinte médiévale faisait office de citadelle autour du château. Située en bordure du Verdon, son patrimoine est riche : églises, chapelles, ponts, maisons du 17e.

Sur la place du village, de nombreux platanes ont été plantés par des bergers d’Arles au 18e. Ils souhaitaient protéger leur troupeau des grosses chaleurs et pouvoir faire une halte pleine de fraicheur. Vinon-sur-Verdon était autrefois une étape très importante du chemin de la transhumance. 

Dans les vieux quartiers du village, vous découvrirez plusieurs belles maisons datées du 17e et 18e, l'église Saint-Sauveur et la tour de l'horloge du XVIIe qui porte un campanile du XVIIIe et des cloches de 1694 et 1696.

VOLX

Numéro utile

• Mairie : Place des Félibres - T. 04 92 70 18 00

A savoir

Relief accidenté de collines, roches et oliviers, le paysage est typique de la région provençale avec ses ruelles construites en colimaçon grimpent jusqu'au château où le panorama vous permettra d'admirer le Mont Ventoux, les pré-Alpes ou l'OIsan.

Les massifs du Parc Naturel Régional du Luberon qui encerclent Volx ouvrent la voie à de nombreuses randonnées. Ce massif forestier culminant à 800 mètres d’altitude offre alors des vues exceptionnelles. 

La commune de Volx dispose de l'éco musée de l'olivier créé par Olivier Baussan fondateur des marques l’Occitane et Oliviers & Co. Cet établissement a été installé dans les locaux des anciens fours à chaux situés sur l'ancienne route de Forcalquier. 

Le château fort des XIIe et XIIIe, qui domine la vallée de la Durance, est en ruines (quelques arches de l’aqueduc qui l’alimentait subsistent encore).

Le château Saint-Clément est construit au XVIIe, mais il subit des remaniements importants au XIXe. Les anciens fours à chaux ont été restaurés en 1980. Le pont sur le Largue est construit en 1766. L’église paroissiale Sainte-Victoire est construite en 1648.

CONTACT

www.durance-luberon-verdon.com

© 2020 by Antidote Design®
Crédit photos : IStock - Fotolia - Thinkstock -  J.P. Lennon - P. Salvador - S. Mamberti-Dias - L. Gayte - FX. Emery - C. Devillele - S. Dumont - J.F. Mutzig - DLVA - Y. Medam
Commune de Pierrevert - L. Rouvrais - F. Séchet - J. Hargreaves_Sony Music Entertainment - J. Faggiano - T. Vergoz - J.L. Armand - M.C. Lunet-Etienne - AlaingPix
Xavier-Antoinet - Jean Philippe Garabedian - AD04 mir photos Pays Forcalquier Montagne de Lure - AD04 Ph. Leroux Cruis - Michel Cavalca - Eric Manas - Arthur Collignon - 
Zohar Ron - Thierry de Girval - Jean-Francois Leclercq-Erato - Erin Baiano - RedBull - EDF Anthony Aubert - EDF Bertrand Bodin - C. Brau - JMD Agruma - Siglo de Oro
Romain Raymackers - DR