Yann_Arthus_Bertrand_photo_Stéphane_Kos
Hans Silvester Denis Brihat Peter Knapp
FromagerieChristophe GVP2020.jpg
Jardin Secret GVP 2020.jpg

Communiquer dans nos guides ?

Un bandeau sur la page de votre village ?

Cliquez sur l'image pour nous contacter...

2020

NUITS PHOTOGRAPHIQUES

DE PIERREVERT (12ème édition)

Festival entièrement gratuit

Nuits Pierrevert

Le cru 2020 s’annonce sous les meilleurs auspices pour cette 12ème édition des Nuits photographiques de Pierrevert, avec un parrain encore une fois prestigieux – Yann Arthus Bertrand – le célèbre photographe qui met son immense talent d’artiste au service de la sauvegarde de la planère vue du ciel pour mieux en capturer la beauté et la fragilité.

En effet, Yann Arthus Bertrand est tout à la fois journaliste, reporter, scénariste, réalisateur, peintre, photographe et écologiste.

Ses photos aériennes l’ont fait connaître dans le monde entier. C’est désormais aux femmes, les « héroïnes de l’écologie d’aujourd’hui », que s’intéresse Yann Arthus Bertrand, dans son documentaire « Woman », présenté au festival de Luchon avant sa sortie en salles en mars dernier.

Une certitude pour le réalisateur et photographe défenseur de la planète : « Les héroïnes de l’écologie sont les femmes »…de Rachel Carson, dans les années 60 à Greta Thunberg aujourd’hui, en passant par la primatologue Jane Goodall, qui était son idole quand il était plus jeune.

L’environnement n’est toutefois pas au cœur de « Woman », récompensé à la Mostra de Venise et qui fait suite au film « Human », série de portraits par lesquels le photographe voulait « remettre l’humain au cœur de son travail ».

Pour « Woman », réalisé avec Anastasia Mikova, l’équipe a rencontré 2000 femmes dans 50 pays et Yann Arthus Bertrand a ‘compris beaucoup de choses », notamment « le travail de sa mère » que ce fils d’une famille de 7 enfants « ne respectait pas du tout ».

« Quand j’étais jeunes et que j’avais des cheveux bruns, je m’occupais d’une réserve dans l’Allier. A l’époque, je suis tombé amoureux de la meilleure amie de ma mère : on est restés 10 ans ensemble. Mon idole, c’était Jane Goodall, je voulais faire la même chose qu’elle, mais avec des lions » raconte-t-il.

Il part vivre dans une réserve au Kenya où il photographie des lions dans la perspective d’une thèse. Il y rencontre sa femme, qui écrit ses textes. « Finalement, on fait un livre et je ne deviens pas scientifique, je deviens photographe. Je fais mon premier livre sur Paris et je prends autant de plaisir à photographier ma ville que la jungle » poursuit-il.

Yann Arthus Bertrand – qui a aujourd’hui de 73 ans - travaille pour des magazines (Geo, National Geographic) puis, inspiré par le travail photographe franco-brésilien Sébastiano Salgado, il part faire des photos de « La Terre vue du ciel, un travail qui a « changé sa vie »

« Le graphisme est très important dans mon travail, j’essaie de faire beau pour le côté positif » décrit-il devant ses clichés les plus connus comme le cœur percé dans la forêt déboisée (« aujourd’hui 40% des mangroves ont disparue ou l’ouvrier ivoirien sur des sacs de coton (c’était du coton bio et l’usine a dû fermer face à la concurrence des Américains subventionnés »).

La belle histoire des Nuits Photographiques de Pierrevert

Créé en 2008 par Stéphane Kossmann ,photographe professionnel originaire de Pierrevert, ce festival constituait un évènement culturel nouveau dans notre Département, autour du 8ème art, la photographie; Connu pour ses portraits de stars, photographe agréé par les grands festivals de cinéma de Cannes ou Deauville , il désirait transmettre sa passion de la photo et de l’image et la partager avec le public ;Il crée une association dont il est toujours le Président,  avec son ami François Xavier Emery, devenu le directeur artistique du festival et plusieurs passionnés ravis de s’engager dans cette  aventure sous l’œil protecteur du grand Peter Knapp, auteur de ce beau logo vert qui est devenu sa marque.

Le concept était simple, trois nuits et trois jours dédiés à l’image, au cours desquels le village se transforme en une magnifique galerie d’art. Une dizaine de lieux accueillent une exposition, salles communales, caves, chapelles. Et à la tombée de la nuit, une projection sur grand écran accueille gratuitement un public nombreux qui découvre ainsi toute la diversité du monde de l’image ; reportages, documentaires, portraits, création artistique, avec un seul critère, celui de la qualité.

C’est sans doute grâce a cette exigence qui n’a jamais faibli, que le festival a continué de grandir, ainsi qu’à la notoriété des  parrains et marraines qui, chaque année, lui  ont apporté  leur caution : Hans Silvester, Oliviero Toscani, Gérard Rancinan , Marco Glaviano, et d’autres encore, parmi les plus grands photographes du monde, qui acceptent de venir gratuitement pour rencontrer la cinquantaine de jeunes photographes sélectionnés par un comité artistique parmi plusieurs centaines de candidats.

Depuis 5 ans maintenant, il s’est d’ailleurs étendu à l’échelle de la DLVA, investissant chaque année et pendant tout l’été les caves de la Fondation Carzou à Manosque pour y présenter des célébrités de la photographie comme Denis Brihat, Marc Riboud, Bernard Plossu.

C’est là son originalité, cette rencontre entre jeunes auteurs avec les plus grands noms de la photographie, les échanges avec le public, la proximité, la convivialité. Tous les artistes sont accueillis et hébergés gratuitement par les habitants, toutes les manifestations sont gratuites et cela dure depuis 12ans ! Et Stéphane Kossmann, entouré d’une fidèle équipe de bénévoles n’a pas l’intention de baisser les bras..car le maintien de cet évènement, malgré un budget dérisoire, mais le soutien réitéré de ses  partenaires publics et privés et de la municipalité de Pierrevert,  démontre qu’il contribue largement au rayonnement culturel de la Communauté d’agglomération, du Département et au-delà ,et répond à l’attente d’un public désormais fidèle.

L’édition 2020 est programmée du 25 au 31 juillet prochains.

Si la situation sanitaire ne permettait pas que la manifestation soit maintenue à ces dates, elle serait reportée - sous toutes réserves - du 18 au 20 septembre.

Renseignements

www.pierrevert-nuitsphotographiques.com

Restez connectés pour être informés des mises à jour régulières des fêtes et manifestations.

© 2020 by Antidote Design®
Crédit photos : IStock - Fotolia - Thinkstock -  J.P. Lennon - P. Salvador - S. Mamberti-Dias - L. Gayte - FX. Emery - C. Devillele - S. Dumont - J.F. Mutzig - DLVA - Y. Medam
Commune de Pierrevert - L. Rouvrais - F. Séchet - J. Hargreaves_Sony Music Entertainment - J. Faggiano - T. Vergoz - J.L. Armand - M.C. Lunet-Etienne - AlaingPix
Xavier-Antoinet - Jean Philippe Garabedian - AD04 mir photos Pays Forcalquier Montagne de Lure - AD04 Ph. Leroux Cruis - Michel Cavalca - Eric Manas - Arthur Collignon - 
Zohar Ron - Thierry de Girval - Jean-Francois Leclercq-Erato - Erin Baiano - RedBull - EDF Anthony Aubert - EDF Bertrand Bodin - C. Brau - JMD Agruma - Siglo de Oro
Romain Raymackers - DR