Peypin

Sous le chant des cigales

En provençal “Pey” désigne une colline, un promontoire et c’est bien ce qui définit l’environnement de ce beau village. Ses appellations ont beaucoup changé au fil des siècles, de “Castrum de Podio Pino” pour la plus ancienne, à Peypin-lez-Auriol pour la plus récente en passant par “Podium Pine” ou “Peypin de Marseillo” en provençal. Les collines sont plantées de pins d’Alep et de chênes. Dans le passé Peypin tirait profit de ces arbres en transformant leur résine. Le château, dont il reste d’assez intéressants vestiges, date du 12e, et vraisemblablement construit sur une ancienne villa romaine (Solobie). Il a été démantelé en 1593. Il faut visiter l’église paroissiale et son clocher et ne pas rater le beau pressoir à huile d’antan. Les randonneurs trouveront leur plaisir dans les nombreux sentiers qui offrent de superbes points de vue au milieu d’une végétation variée et typique de la Provence. Proche du village, la belle et grande bastide de Valdonne date du 18e mais n’est pas ouverte à la visite.

INFORMATIONS

• Mairie : 04 42 82 55 55 - www.peypin.fr

• Police municipale : 04 42 82 54 54

• Pharmacie : 04 42 82 86 96

• Gilibert : 04 42 82 72 72

• Clinique Korian Valdonne : 04 42 36 14 00

• SOS médecins : 04 42 26 24 00

• Distributeurs automatiques : Banque Postale 

• Station Service : J.P. Céaglio (1km)

• Jours de marché : mardi de 8h à 13h 

A VOIR, A FAIRE

• La colline de la Cride : surmontée d’un oppidum gallo-romain (Âge de Fer, 1100 av J-C), proche de la carrière d’argile de Peypin.

• Le Castellas : signifie «château-fort en ruines» (provençal), édifié en 1150 par Pierre Brémond, seigneur d’Auriol, détruit en 1593, sous Henry IV

• L’église paroissiale Saint-Martin (1829)

• Le château de Valdonne (XVIIIe) : pour sa richesse architecturale, le château sera classé aux Monuments Historiques en 1986. Il n’est pas ouvert à la visite.

• Les mines de Valdonne : les mineurs du bassin sont à l’origine en 1861, de la première chambre syndicale, puis en 1864 de la première caisse de secours minier et de coopératives.

• La voie ferrée : d’Aubagne à Valdonne, a vu le jour en 1868

• Leï lou rodaïres : les collines et les mines de Valdonne ont été les points de ralliement d’un groupe de vaillants Maquisards Leï lou rodaïres (« Les loups rôdeurs » en provençal). Une stèle a été dressée en honneur, à Valdonne.

LES RENDEZ-VOUS 2020

Restez connectés pour être informés des mises à jour régulières des fêtes et manifestations.

SOBOMA GAE 2019.jpg

Communiquer dans nos guides ?

Un bandeau sur la page de votre village ?

Cliquez sur l'image pour nous contacter...

Montage3DGuideAubagne2020 double.jpg
© 2020 by Antidote Design®
Crédit photos : IStock - Fotolia - Thinkstock -  J.P. Lennon - P. Salvador - S. Mamberti-Dias - L. Gayte - FX. Emery - C. Devillele - S. Dumont - J.F. Mutzig - DLVA - Y. Medam
Commune de Pierrevert - L. Rouvrais - F. Séchet - J. Hargreaves_Sony Music Entertainment - J. Faggiano - T. Vergoz - J.L. Armand - M.C. Lunet-Etienne - AlaingPix
Xavier-Antoinet - Jean Philippe Garabedian - AD04 mir photos Pays Forcalquier Montagne de Lure - AD04 Ph. Leroux Cruis - Michel Cavalca - Eric Manas - Arthur Collignon - 
Zohar Ron - Thierry de Girval - Jean-Francois Leclercq-Erato - Erin Baiano - RedBull - EDF Anthony Aubert - EDF Bertrand Bodin - C. Brau - JMD Agruma - Siglo de Oro
Romain Raymackers - DR