Bouilla1 S.jpg
Bouilla2 S.jpg
Bouilla3 S.jpg

La Bouilladisse

La tête dans les étoiles

Au pied de la chaîne du Regagnas, de nombreuses traces d’occupation néolithique se retrouvent dans les grottes du Janet, de la Rastepenade, de l’Escargot ou du Tonneau. Une église existait en 1782 et le village s’appelait “la Bourine” qui viendrait de “Leborina” (lièvre en occitan). C’était donc le pays du lièvre. En 1909 la commune prit l’appellation de “la Bouilladisse” nom du quartier d’où sortait en “bouillonnant” la source de la Foux appelée alors “Bouilladoux”. C’est ici qu’est né le poète provençal “Félix Lescure” en 1867. Un mot sur son blason : 2 lettres B inversées se font face (Bourine et Bouilladisse). Un Loriot perché sur une branche d’olivier rappelle les armoiries d’Auriol. Les bandes sang et or sont celles de la Provence. La commune est située dans un espace protégé avec des cours d’eau, des collines, des pinèdes, ainsi qu’une faune (7 espèces) d’intérêt patrimonial.

INFORMATIONS

• Mairie : 04 42 62 97 08 - mairie@ville-bouilladisse.com

• Police municipale : 04 42 62 99 72

• Médiathèque : 04 42 62 33 34

• Crèche : 04 42 62 92 52

• Pharmacie Bouilladisse : 04 42 62 97 12

• Pharmacie Caillac : 04 42 72 37 43

• Médecin :

Maffini 04 42 62 90 16

Henri 04 42 72 55 17

Cabinet Chaigneau 04 91 81 05 75

Berenguier-rocher 04 91 81 05 75

Chrolier 04 42 18 28 00

• Distributeurs automatiques : 4

• Station Service : Intermarché - Casino

• Jour de marché : jeudi de 8h à 13h

A VOIR, A FAIRE

• La Bouilladisse et ses petits hameaux aux noms charmants tels que le Pigeonnier, les Gorguettes ou encore le vieux Bouilladisse sont autant de quartiers typiques à visiter

• La chaîne du Régagnas

• Les grottes du Janet, de la Ratepenade, l’Escargot et celle du Tonneau portent encore des traces de vie de l’ère néolithique.

• Eglise paroissiale et le Hameau des Boyers (à 3 km) qui est sans aucun doute des plus typiques

• La chapelle des Négrel

• L’église Saint-Laurent (1911)

• L’école Paul Eluard (1889)

• L’exploitation minière de Pinchinier : (1813). Le charbon extrait est utilisé pour la fabrique de soude située sur les pentes du Régagnas. En 1839 un feu ravage l’exploitation qui ferme. De nouveaux puits sont alors construits à la Bourine mais les mines de La Bouilladisse fermeront en 1874 jusqu’en 1901. Après 10 ans d’exploitation, la mine fermera à nouveau et définitivement… il n’y aura plus de mine à La Bouilladisse. Dès 1911 à Gréasque, on creuse le puit d’Hély d’Oissel...

LES RENDEZ-VOUS 2020

Restez connectés pour être informés des mises à jour régulières des fêtes et manifestations.

CoffeeHouse GAE 2019.jpg

Communiquer dans nos guides ?

Un bandeau sur la page de votre village ?

Cliquez sur l'image pour nous contacter...

Montage3DGuideAubagne2020 double.jpg
© 2020 by Antidote Design®
Crédit photos : IStock - Fotolia - Thinkstock -  J.P. Lennon - P. Salvador - S. Mamberti-Dias - L. Gayte - FX. Emery - C. Devillele - S. Dumont - J.F. Mutzig - DLVA - Y. Medam
Commune de Pierrevert - L. Rouvrais - F. Séchet - J. Hargreaves_Sony Music Entertainment - J. Faggiano - T. Vergoz - J.L. Armand - M.C. Lunet-Etienne - AlaingPix
Xavier-Antoinet - Jean Philippe Garabedian - AD04 mir photos Pays Forcalquier Montagne de Lure - AD04 Ph. Leroux Cruis - Michel Cavalca - Eric Manas - Arthur Collignon - 
Zohar Ron - Thierry de Girval - Jean-Francois Leclercq-Erato - Erin Baiano - RedBull - EDF Anthony Aubert - EDF Bertrand Bodin - C. Brau - JMD Agruma - Siglo de Oro
Romain Raymackers - DR